"  L'AMATEUR DE THÉÂTRE-Je croyais que le metteur en scène confiait le soin de composer les décors au peintre décorateur?

    LE RÉGISSEUR: - Il commet cette faute, en général.

   L'AMATEUR DE THÉÂTRE: -En quoi est-ce une faute?

    LE RÉGISSEUR: -En ceci: A écrit une pièce que B promet d'interpréter fidèlement; or, rien de plus délicat, de plus fugitif à rendre que le ton, l'esprit d'une pièce. Le moyen de garder son unité sera-ce de confier la tache tout entière au seul B, ou de la diviser entre lui et divers collaborateurs, C et D, lesquels voient les choses sous un jour différents."

Gordon Edouard Craig

J'aime cette dernière idée d'une "EQUIPE ARTISTIQUE", dont fait parti le scénographe, qui oeuvre pour la création d'un spectacle.

"(...)Le lieu théâtre, ce n'est pas seulement la coquille dans laquelle se situe le spectacle, c'est la cadre mental, la projection et la ré-évocation par le spectateur d'une image qui a été dans l'esprit de l'auteur, dans l'esprit du metteur en scène, et des acteurs et qui vient ensuite dans l'esprit des spectateurs. Il s'agit par conséquent d'un lieu essentiellement imaginaire.(...)"

Pierre Francastel

"Je reste persuadé que le but de la scénographie n'est pas de fabriquer une image, même si, au bout du compte, le public aura une image devant lui. Scénographier consiste à organiser un espace porteur de sens (et/ou de sensations) qui situe le spectateur par rapport à un propos, qui peut évoluer, au cours d'un spectacle, ce qui peut se charger d'exprimer des non-dits du texte. En ce sens, c'est un acteur supplémentaire."

Philippe Marioge

A qui s'adresse, en premier lieu, une proposition scénographique(?): à celui qui regarde -le spectateur-. Je veux solliciter son œil et son esprit, travailler une esthétique forte et un espace porteur de sens.

Mais une scénographie est, aussi, un support de jeu et l'espace que je propose doit être un outil de travail pour le metteur en scène et les comédiens: "une machine à jouer" comme la nomme V.Meyerhold.

© DF